TERMES DE REFERENCE REPUBLICATION

 

I. Information sur la position

Service attendu : Réaliser une étude sur l’impact de la COVID-19 sur la mise en œuvre du projet de Gestion Intégrée des Ressources Naturelles du Paysage Bafing-Falémé (GIRN-PBF) Prestation locale

Lieu d’affectation : Moyenne et Haute Guinée

Durée de la mission : 30 jours

Type de contrat : contrat service

Nombre de poste : Bureau d’études ou groupement de Consultants nationaux

Nature de la consultation (Support/ Substance) : Support

Niveau du (des) Poste (s) ou Prestation (Local ou International) :

Date de clôture des offres : 20 novembre

Date estimative de démarrage de la mission : Immédiat

II. Contexte

La Guinée a bénéficié d’un financement du FEM à travers le fond STAR (Système Transparent d’Allocation des Ressources), pour la mise en œuvre d’un projet intitulé : Gestion intégrée des ressources naturelles dans le paysage du Bafing-Falémé. L’objectif de ce projet est de promouvoir une gestion intégrée et durable des ressources naturelles en introduisant une approche paysagère, en créant et opérationnalisant une grappe d’aires protégées (parc national de Moyen-Bafing, réserve faunique et forêts communautaires) le long des cours d’eau Bafing et Falémé, et en établissant des écovillages autour des aires protégées. Pour atteindre cet objectif, le projet mettra en œuvre quatre composantes : (i) la gestion intégrée du paysage du Bafing-Falémé, (ii) l’opérationnalisation de la gestion des aires protégées et des zones tampons du Bafing-Falémé, (iii) la mise en place du modèle d’écovillage dans le paysage du Bafing-Falémé, (iv) l’intégration de la dimension du genre et de la gestion des connaissances.

Cependant, comme dans le reste du monde, la propagation du COVID-19 a plongé la Guinée dans une situation d’incertitude et a pris de court les différents projets mis en œuvre par les organisations, notamment le PNUD.

C’est dans cette optique que le Projet de Gestion Intégrée des Ressources Naturelles du Paysage du Bafing-Falémé, recherche un bureau d’études ou groupement d’Experts Nationaux pour réaliser une étude d’impacts de la pandémie COVID-19 à court, moyen et long terme sur le projet

L’objectif de la présente prestation est de mobiliser un groupe de consultant ou un bureau d’études qui sera chargé de réaliser une étude d’impacts de la pandémie du COVID-19 à court, moyen et long terme et d’élaborer un plan d’action pour la mise en œuvre adaptative des activités du projet.

Cette prestation permettra au projet d’apporter des réponses sur l’impact de la Covid-19 dans les domaines de la geston des resssources naturelles, de l’energie et du rélevement des communautés bénéficiaires.

Mais aussi, identifier les opportinuités en proposant des solutions concrêtes de rélevement qui intègrent l’environnement et le climat comme niche importante de développment économique et à plus long terme de développement bas carbone dans le paysage.

C’est dans ce cadre que projet cherche l’expertise d’un bureau d’études ou un groupements de consultants pour appuyer la réalisation d’une étude d’impact du Covid-19 sur la mise en œuvre des activités du projet.

III. Résultats attendus

Dans le cadre de ce mandat, les principaux résultats attendus sont les suivants :

·         L’impact de la pandémie sur le projet Bafing-Falémé à court, moyen et long terme est analysé ;

·         Les opportunités que cette situation de crise peut constituer en matière d’innovation pour promouvoir les énergies renouvelables ou l’efficacité énergétique sont identifiées, analysées et priorisées pour être intégrée dans la feuille de route ;

·         Des données (qualitatives et quantitatives) pertinentes et fiables sont collectées auprès d’un échantillon représentatif des parties prenantes (bénéficiaires, personnel du projet, partenaires gouvernementaux, services techniques, partenaires ONG) sur :

–          Leur perception/ adhésion par rapport aux mesures prises par le gouvernement/ le ministère, lors de la pandémie (confinement, diverses restrictions, organisation de travail à distance, etc.) ;

–          Les changements induits dans les conditions d’intervention des acteurs ;

–          La cohésion sociale entre les différentes parties prenantes au sein de l’environnement du projet.

·         Les changements induits et les nouveaux risques découlant de la Pandémie de COVID-19 sont identifiés et des mesures de mitigations proposées ;

·         Les forces et les faiblesses de la mise en œuvre du projet et ses potentialités de résilience sont évaluées en collaboration avec les acteurs de mise en œuvre, des recommandations stratégiques pour renforcer la résilience du projet sont formulées et déclinées en plan d’action ;

·         Le plan d’actions pluriannuelles du projet est réévalué et tient compte des blocages ou goulots d’étranglement ; et des réajustements nécessaires pour l’atteinte des résultats escomptés sont proposés avec une intégration de la dimension genre ;

·         Une feuille de route suivant la chronologie de l’offre du PNUD sur la COVID-19 : Préparation, riposte, relèvement est élaborée pour saisir les opportunités en matière de promotion des énergies renouvelables et de la gestion durable des ressources naturelles ;

·         Le plan de procédure d’examen préalable social et environnemental (SESP) est à jour et révisé régulièrement pour prendre en compte les nouveaux risques ;

·         Une cartographie des zones à risques est élaborée en fonction du niveau d’effet de la Pandémie COVID-19.

IV. Fonctions et responsabilités  

Sous la supervision du Chargé de Programme Environnement en étroite collaboration avec le Coordonnateur du Projet, le bureau d’études ou le groupement de Consultants Nationaux travaillera avec le géomaticien du Programme Environnement ainsi que toutes les parties prenantes du projet.

Plus spécifiquement, il s’agira de :

•          Elaborer un plan d’échantillonnage représentatif de la zone d’intervention du projet ;

•          Elaborer des guides et outils quantitatif et qualitatif pour recueillir des données pertinentes auprès des parties prenantes (bénéficiaires, personnel du projet, partenaires gouvernementaux, services techniques, partenaires, ONG) pour cette étude ;

•          Analyser les défis et opportunités environnementaux et climatiques pour renforcer la préparation, la riposte et le relèvement à la COVID19 dans le paysage du Bafing-Falémé ;

•          Intégrer les opportunités et les défis environnementaux et climatiques dans le plan d’action pluriannuel et dans la feuille de route.

•          Identifier les changements induits et les nouveaux risques découlant de la Pandémie de COVID-19 et proposer des mesures de mitigations ;

•          Formuler des recommandations stratégiques pour renforcer la résilience du projet et les décliner en plan d’action qui prend en compte la dimension genre ;

•          Analyser l’impact de la pandémie sur les principales missions du projet à travers le recueil des réactions des principaux acteurs (population bénéficiaire, personnel du projet partenaires gouvernementaux et locaux ;

•          Traiter et analyser les données socio-économiques collectées auprès des acteurs tout en intégrant la dimension genre ;

•          Faire la cartographie des zones à risque (cette tâche sera faite avec l’appui de l’Expert en Géomatique) ;

•          Elaborer une feuille de route suivant la chronologie de l’offre du PNUD sur la COVID-19 : Préparation, riposte, relèvement pour saisir les opportunités en matière de promotion des énergies renouvelables et de la gestion durable des ressources naturelles ;

•          Dégager les forces et faiblesses liées à la mise en œuvre du projet ainsi que ses potentialités de résilience en collaboration avec les acteurs de mise en œuvre face à la pandémie COVID-19, à travers une évaluation des mesures prises au niveau de :

–                     La continuité des activités essentielles ;

–                     La communication avec les différentes parties prenantes ;

–                     Le soutien psychologique aux différents acteurs du projet

•          Produire et faire valider un rapport provisoire intégrant l’ensemble des livrables lors d’un atelier organiser par l’Unité de gestion du projet ;

•          Elaborer un rapport définitif, intégrant les commentaires et observations formulés lors de l’atelier de validation.

•          Réévaluer le plan d’actions pluriannuelles du projet et tenir compte des blocages ou goulots d’étranglement et proposer des réajustements nécessaires pour l’atteinte des résultats escomptés ;

•          Mettre à jour le plan de procédure d’examen préalable social et environnemental (SESP) et le réviser régulièrement pour prendre en compte les nouveaux risques ;

•          Elaborer une cartographie des zones à risques en fonction du niveau d’effet de la Pandémie COVID-19.

V. Livrables

Groupe 1 :

·         Une note méthodologique intégrant un chronogramme détaillé de mise en œuvre de la mission, validée

Groupe 2 :

·         Un plan d’action, intégrant les forces et les faiblesses de la mise en œuvre, les potentialités de résilience ;  ainsi que la mise en œuvre des recommandations stratégiques pour renforcer la résilience du projet ;

·         Une feuille de route qui prend en compte les défis et permet de saisir les opportunités environnementaux et climatiques qui vise une croissance économique verte et un développement bas carbone ;

·         Le plan d’actions pluriannuelles du projet à jour est disponible et tient compte des blocages ou goulots d’étranglement ; contient des réajustements nécessaires pour l’atteinte des résultats escomptés et tient compte de la dimension genre;

·         Le plan de procédure d’examen préalable social et environnemental (SESP) mis à jour est disponible et intègre les nouveaux risques régulièrement révisés ;

·         Un rapport provisoire, intégrant l’ensemble des livrables est élaboré et validé lors d’un atelier organisé par l’Unité de gestion du projet.

Groupe 3 :

·         Un rapport final intégrant l’ensemble des commentaires et observations formulées lors de l’atelier de validation.

VI. Durée de la mission 

La durée totale de la prestation est de 30 jours dont quinze (15) jours de terrain, dix (10) jours pour les travaux de bureau et cinq (5) jours pour la validation des documents. Le consultant doit veiller au respect du chronogramme ainsi qu’à la qualité des documents à produire.

VII. Compétences fonctionnelles

Les principales aptitudes, compétences exigées se résument comme suit :

  • Excellentes capacités d’organisation, de rédaction et de rapportage ;
  • Capacité de travailler de façon autonome, planifier, hiérarchiser et livrer les tâches dans les délais impartis ;
  • Ouverture d’esprit et capacité à recevoir/intégrer les feedbacks ;
  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Leadership et aptitude à entreprendre
  • Faire preuve de sensibilité et d’adaptabilité en ce qui concerne la culture, le genre, la religion, la race, la nationalité et l’âge ;
  • Capacités avérées à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités
  • Bonne aptitude à communiquer ;
  • Connaissances des procédures du système des Nations Unies est un atout.

VIII. Qualifications requises

Education :

Bac+ 4 en Sciences Sociales humaines, sciences politiques et Economiques ou tout autre domaine équivalent pour le socio-économiste, Chef d’équipe.

Bac+4 en science économique ou tout autre domaine équivalent pour le statisticien et le spécialiste en énergie renouvelable.

Expérience :

Pour le socio-économiste ;

  • Avoir au moins 5 ans d’expérience en matière de conduite d’études avec des expériences avérées en évaluation ;
  • Expériences confirmées en planification et organisation des études, de production des outils d’enquêtes ;
  • Expérience dans la conduite des études d’impacts des épidémies et pandémies ;
  • Bonne maitrise des analyses statistiques ;
  • Bonne connaissance des phénomènes liés au changement climatique et les mesures d’adaptation ;
  • Excellentes capacités d’analyse et de rédaction ;
  • Une expérience de gestion de crise (sanitaire, sécuritaire, économique, etc.) est un atout ;
  • Avoir une bonne expérience en gestion axée sur les résultats ;
  • Avoir une expérience de travail avec le système des Nations Unies est un atout.

Pour le statisticien

  • Avoir au moins 5 ans d’expérience en matière de collecte, d’analyse et d’interprétation des données statistiques ; dont 2 ans dans le domaine des épidémies et/ou pandémie ;
  • Bonne connaissance des logiciels d’analyse statistique de la santé ;
  • Excellentes capacités d’analyse et de rédaction ;
  • Avoir une expérience de travail avec le système des Nations Unies est un atout.

Pour le spécialiste en énergie renouvelable

·         Une maitrise (3 ans d’expérience) des énergies renouvelables (solaire, bio digesteurs, pico barrage et éolien, …)

·         Bonne connaissance (au moins 4 ans d’expérience) des phénomènes liés au changement climatique et leurs effets sur les écosystèmes, la biodiversité, le développement rural et la gestion des ressources naturelles ;

  • Bonne connaissance des innovations en matière d’énergie renouvelable ;
  • Excellentes capacités d’analyse et de rédaction ;
  • Avoir une expérience de travail avec le système des Nations Unies est un atout

Langues requises

  • Excellente expression orale et écrite en Français ;
  • Maîtrise de l’Anglais est un atout.

IX. Critères d’évaluation

L’évaluation des offres se déroule en deux temps. L’évaluation des propositions techniques est achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.

La proposition technique sera évaluée sur son degré de réponse par rapport aux termes de référence

et sur la base des critères suivants :

Critères d’évaluation

Télécharger l’Avis Complet en PDF